Carnot CHIMIE BALARD CIRIMAT

Logo

Catégorie(s) :
  • Recherche & valorisation
Activités :

L’Institut Carnot CHIMIE BALARD CIRIMAT est une structure de recherche partenariale labellisée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.
Créé en 2006, il réalise près de 8 M€ de recette partenariale par an et regroupe plus de 800 personnels de recherche reconnus pour leur expertise dans le domaine de la Chimie, des Matériaux et des Procédés.

Son offre technologique à destination des entreprises est organisée autour de 5 thématiques :
Chimie et Procédés durables, Energie, Matériaux pour les transports, Matériaux Hautes Performances, et Santé Cosmétique.
L’Institut développe des solutions innovantes dans ses domaines stratégiques et contribue à la compétitivité des entreprises de la TPE au grand groupe, en passant par la PME.

L’Institut s’appuie sur 4 Unités Mixtes de Recherche (UMR) de l’Université de Montpellier et de l’Université Paul Sabatier à Toulouse :
Centre Inter-universitaire de Recherche et d’Ingénierie des Matériaux – CIRIMAT
Institut des Biomolécules Max Mousseron – IBMM
Institut Charles Gerhardt Montpellier – ICGM
Institut Européen des Membranes – IEM
L’Institut Carnot Chimie Balard Cirimat bénéficie du soutien de ses tutelles : le CNRS, l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier, l’INP de Toulouse, l’Université de Montpellier et l’Université Paul Sabatier.

Compétences et domaines d'intervention :

Les compétences des chercheurs du Carnot CHIMIE BALARD CIRIMAT permettent à des industriels de gagner une longueur d'avance sur leur concurrent dans les domaines suivants :

- Batteries, (Li post Li,...) technologies Hydrogene (PAC, Electrolyse,...)
- Recyclage et valorisation de déchets (Recyclage chimique ; Nouveau procédé de recyclage chimique des plastiques ; Incorporation des matières premières issues du recyclage ; Matières plastiques recyclées aptes au contact alimentaire (hors PET-R) )
- Décarbonation de l'industrie: (Membranes (polymère, céramiques, hybrides) de séparation de gaz ; Photo, bio et électro conversion de CO2 ; Captage du CO2 (MOF, charbons actifs) ; Modélisation captage du CO2 (MOF) ; Procédés durables ; Membranes de séparation de gaz)
- Fabrication d'emballage (plastiques bio sourcés…) ; Fabrication de produits (actifs cosmétiques, tensio actifs, solvants, ...)
- Synthèse de polymères additifs pour le béton à partir de ressources renouvelables ou moins dangereuses ; Synthèse de monomères, polymères pour liants à partir de ressources renouvelables, Synthèse de polymères recyclables, biodégradables. Elaboration de matériaux à partir de substances moins dangereuses
- Prothèse ; Implants ; Dispositifs médicaux ; Aide au diagnostic précoce d'arthropathies à cristaux par scanner à partir de modèle de calcifications ; Aide au geste chirurgical (modèle préopératoire du patient élaboré à partir du scanner et de FA)
- Délivrance, Formulation, Matrice 3D pour la croissance cellulaire, Facteur chimique de croissance et de différenciation ; Design de peptides et protéines synthétiques
- Allègement de pièce ; Intégration de nouveaux matériaux ; Nouvelles fonctionnalités ; Economie de matières premières. Matériaux métalliques, céramiques, polymères et composites pour la fabrication additive
- Ecoconception, réemploi, et recyclabilité des matériaux ; Usage de fibres végétales (résines, charges) : Liants ; Substitution de produits dangereux ; Fibre végétale ; Synthèse sans solvants ou avec solvants alternatifs

Le contact :
Nom : Parmene
Prénom : Jerome
Fonction : Responsable Opérationnel
Adresse postale : 246 avenue du professeur Emile Jeanbrau
Ville : Montpellier
Code postal : 34296
Téléphone : 0637476284
Projet de l'entreprise :

Le dispositif médical développé par Womed vise à prévenir la formation des adhérences intra-utérines qui sont à l’origine de fausses-couches et de problèmes de fertilité.

Une innovation issue du département Biopolymères Artificiels de l’Institut des Biomolécules Max Mousseron, composante de l’institut Carnot Chimie Balard Cirimat, et du CHU de Nîmes.

https://mms.businesswire.com/media/20210907005710/en/903559/5/Womed_Leaf_Principle.gif?download=1

A l’origine de cette innovation médicale, un constat clinique. Les femmes ayant subi une intervention chirurgicale intra-utérine peuvent développer des adhérences intra-utérines. Ces adhérences, aussi appelées synéchies, entravent le développement de l’embryon et augmentent le risque de fausses-couches et de grossesses extra-utérines. Au cours du temps, elles peuvent aussi entraîner des douleurs pelviennes et perturber le cycle menstruel.
À ce problème, il n’existait jusqu’à aujourd’hui pas ou peu de réponse efficace. Seul un gel est parfois utilisé pour prévenir l’apparition des adhérences. Mais appliqué après l’opération, il n’est efficace que dans les 12-24 heures suivant l’intervention chirurgicale, alors que les adhérences peuvent apparaître jusqu’à 6 jours après l’opération. Un résultat peu concluant.
Avec la mise au point d’une barrière physique dégradable pour prévenir la formation des adhérences intra-utérines, Womed propose un dispositif médical totalement innovant. Le dispositif se présente sous la forme d’un film qui est introduit dans la cavité intra-utérine après l’opération. Réalisé à partir d’un polymère biocompatible, il présente 3 avantages majeurs :
o Auto-déployable, il limite le caractère invasif de l’opération. Le polymère se déploie seul et recouvre l’ensemble de la cavité utérine.
o Anti-adhérentiel, il empêche la formation des adhérences
o Dégradable, il se dégrade de lui-même dans le temps, 15 jours après avoir été déployé ; et est évacué par le col de l’utérus ; un délai suffisant pour garantir son efficacité.
http://www.carnot-chimie-balard-cirimat.fr/fr/success-stories/dispositif-medical-innovant-pour-ameliorer-fertilite-feminine/