Carnot OPALE

Logo

Espace d'exposition :
  • Recherche & valorisation
Activités :

Labellisé institut Carnot par le Ministère de la Recherche en 2020, OPALE est un consortium de 27 entités représentant l’essentiel des expertises académiques françaises pour la recherche et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques des leucémies et maladies apparentées. Sans équivalent international, il propose aux industriels de la Santé une offre unique et complète pour accélérer l’innovation et sa valorisation sur toute la chaîne de valeur R&D. Les entités composant l’institut Carnot OPALE emploient près de 700 personnels experts de la leucémie, de la recherche fondamentale aux études cliniques d’enregistrement. OPALE a pour objet de favoriser les partenariats de recherche entre ses entités et les industriels de la Santé en réponse aux besoins de ces derniers. L’ambition de l’institut est de permettre dans les 10 ans de nouveaux traitements curatifs, moins toxiques, administrables en ambulatoire et financièrement viables pour l’ensemble des patients atteints de leucémies et maladies apparentées.

Compétences et domaines d'intervention :

OPALE intervient sur de nombreuses leucémies et maladies apparentées : Leucémies aiguës myéloblastiques, Syndromes myélo-dysplasiques, Syndromes myéloprolifératifs, Leucémies aiguës lymphoblastiques, Leucémies lymphoïdes chroniques.

Dans ce domaine, les entités d'OPALE sont à même d'intervenir sur la totalité du continuum R&D :
 Recherche fondamentale
 Identification de nouvelles cibles
 Validation pré-clinique in vitro
 Validation pré-clinique in vivo
 Recherche clinique in silico
 Recherche clinique phase I
 Recherche clinique phase II
 Recherche clinique phase III
 Recherche clinique phase IV
 Diagnostic et soins hospitaliers
 Suivi long terme en vie réelle
 Registres
 Analyse de big data
 Incubation de startups
 Lots pré-industriels

Ces entités disposent de plateformes d'investigation biologique (génomique, modèles animaux, testing & screening in vitro / ex vivo, immunomonitoring, biobanques & recherche in silico), de plateformes de drug design (médicaments, anticorps, médicaments de thérapie innovante), de plateformes méthodologiques et de développement clinique, de bases de données, collections et biobanques ainsi que de plateformes de partenariat.

En Occitanie, l'UMR 1037, Centre de Recherche en Cancérologie de Toulouse (CRCT) Oncopôle, intervient dans les phases de recherche fondamentale, d'identification de nouvelles cibles, de validation pré-clinique in vitro et in vivo, de diagnostic et soins hospitaliers et d'analyse de big data. Il dispose de plateformes d'investigation biologique (modèles animaux et testing & screening in vitro/ex vivo).

Site Web :

opale.org

Nom :

DESCHASEAUX

Prénom :

Pascal

Fonction :

Directeur Général

Adresse postale :

1 rue Claude Vellefaux

Complément d'adresse :

INSTITUT CARNOT OPALE - Institut de Recherche Saint-Louis, Hôpital Saint-Louis

Ville :

PARIS

Code postal :

75010

E-mail :

Email caché; Javascript est requis.

Téléphone :

0661513591

Le projet que vous présenterez :

OPALE – Equipe JE Sarry – Centre de Recherches en Cancérologie de Toulouse

La résistance thérapeutique est responsable des récidives chez les patients atteints de leucémies aiguës myéloïdes. L’équipe du Dr Jean-Emmanuel Sarry a montré que la résistance était due à une activité énergétique mitochondriale élevée, conséquence d’une augmentation des capacités et de la flexibilité à utiliser différents nutriments par la tumeur depuis son environnement et provenant majoritairement de l’alimentation. De plus, ils ont également démontré que ce mécanisme adaptatif et non génétique était un déterminant clé de la réponse non seulement aux chimiothérapies conventionnelles mais aussi aux nouvelles thérapies ciblées.
En collaboration avec plusieurs associations caritatives (Association Gael, Fondation ARC, Ligue de lutte contre le cancer, Fondation Toulouse Cancer Santé) et certains industriels, l’équipe a amélioré la compréhension des mécanismes de régulation de cette adaptation métabolique (Gilead) et testé de nouvelles combinaisons thérapeutiques qui limitent cette adaptation (Novartis, Cellipse). Plus récemment, ils ont développé un anticorps contre une nouvelle cible à la surface des cellules souches leucémiques résiduelles initiatrices de rechutes en partenariat avec la plateforme anticorps de Montpellier.