éMa ( electron -materials)

Logo

Espace d'exposition :
  • Entreprises innovantes
Activités :

Dans le domaine des matériaux et à la frontière de plusieurs disciplines, éMa s’efforce d’être un acteur innovant dans le transfert des connaissances scientifiques au monde technique de l’industrie, grâce à un accès facilité à des équipements dédiés et des relations privilégiées avec les pôles scientifiques et techniques locaux, ainsi qu’avec un réseau d’acteurs universitaires et industriels nationaux et internationaux.

Le transfert de l’expérience acquise dans le secteur de la métallurgie et des céramiques a permis de résoudre diverses problématiques de l’électronique et l’énergie. C’est ainsi qu’éMa, malgré une courte existence, a déjà proposé plusieurs brevets.

Cette jeune structure dans un large environnement scientifique, en particulier l’Institut d’Electronique et des Systèmes, permet :

- de mener des études pertinentes et de proposer les solutions les plus adaptées et viables dans les meilleurs délais, que ce soit dans le cadre d’un projet de recherche ou d’une application industrielle.

- d’appréhender de façon rapide et précise la problématique qui peut être posée lors d’expertises

Compétences et domaines d'intervention :

Forte des connaissances scientifiques et techniques acquises dans l’industrie depuis longue date, éMa possède des compétences approfondies dans l’étude chimique des matériaux, des surfaces, des interfaces et des solutions, applicables dans des domaines très variés. Cela permet de promouvoir le transfert de connaissances de la chimie, à la micro-électronique, jusqu’à l’énergie.
Les domaines d'intervention de la société éMa :
Céramiques spécifiques nanopoudres pour ,Electrolyte (Pile à combustible, Electrolyseur 200-900°C, pression) ,Electrodes,Capteurs, Isolant thermique, Catalyse, Electrocatalyse, Contacts cellules solaires
Dépôt électrolytique pour l’anticorrosion

Nom :

Sala

Prénom :

Béatrice

Fonction :

Présidente

Adresse postale :

860 Rue de St - Priest Bâtiment 5, 34090 Montpellier

Ville :

Montpellier

Code postal :

34095

E-mail :

Email caché; Javascript est requis.

Téléphone :

+33 (0)467149234

Le projet que vous présenterez :

Le projet présenté est le projet SOLARVI :
Le projet s’inscrit dans un contexte de maitrise d’énergie toujours plus important pour tous les acteurs économiques et dans la réduction de l'émission de gaz à effet de serre (GES) tels que le CO2 surtout en ces temps de crise sanitaire. En 2017, les émissions de CO2 atteignent 37.1 milliards de tonnes soit une multiplication par 2.4 depuis 1970. Face à ces niveaux d’émissions de CO2, plusieurs solutions sont envisageables parmi lesquelles : récupérer le CO2 en fin de processus et à le revaloriser en le transformant chimiquement pour obtenir des composés utilisés comme matières premières dans d’autres procédés de transformation. Sa valorisation se fait par réaction chimique avec un autre composant fortement réactif. Le CO2 peut mener à la synthèse d'un produit à valeur énergétique comme le méthane.
Le projet SOLARVI de la société éMa vise à fabriquer un nouveau genre d'électrolyseur pour la valorisation du CO2 en molécules d'intérêt. L’un des principaux avantages de la technologie développée est de permettre de lisser les flux énergétiques (fluctuations de la source dues au caractère aléatoire des énergies solaire ou éolienne), en stockant l’énergie en aval sous forme d'hydrogène, et en cas d'injection de CO2, de méthane ou de composés chimiques valorisables (comme alcools, bioéthanol).
L’électrolyseur d’eau devient une machine à transformer l’excès d’électricité renouvelable en produits chimiques issus du CO2 (méthane et alcool) qui sont aisément utilisables et stockables.
L’utilisation de l’hydrogène comme agent réducteur du CO2 est très intéressante surtout si on l’utilise à relativement haute température (200-300°C) et au moment de la production des adsorbats.