Anywaves reçoit le prix « Start-up de l’année » au concours Les Inn’Ovations 2020

Le jury du concours Les Inn’Ovations 2020 a remis le prix « Start-up de l’année » à l’entreprise toulousaine Anywaves. Cette spin-off du CNES développe une gamme d’antennes aussi petites que performantes. Objectif : accompagner le développement du marché en pleine expansion des petits satellites.

Fiche d’identité

  • Année de création : 2017
  • 16 salariés
  • Basée à Toulouse

Les antennes d’Anywaves à l’écoute du marché des mini-satellites

Petites, mais avec de grandes performances. Les antennes miniatures d’Anywaves ciblent un marché en pleine expansion : celui des minisatellites, auxquels elles sont adaptées. Elles rentrent ainsi dans un cube de 10 cm de côté. Un défi que la société toulousaine a relevé en recourant à une technologie unique de structuration 3D de la matière, qui les rend à la fois robustes et compétitives. Le procédé est protégé par brevets, l’un d’eux émanant du Centre national d’études spatiales (CNES), dont cette spin-off est issue.

Une technologie clé

« Nos antennes qui n’existaient pas constituent une technologie clé qui permettra d’accompagner le boom des projets d’observation de la Terre, des télécommunications, de la navigation et la géolocalisation », détaille Nicolas Capet, le dirigeant d’Anywaves et ancien du CNES où il était en charge de l’innovation sur les antennes.

Deux antennes sont déjà à son catalogue. La première, TTC Bande S, fonctionne sur des fréquences allant de 2,025 GHz à 2,29 GHz. Elle sert au pilotage à distance. L’autre, baptisée TMCU Bande X, opère entre 8,025 GHz et 8,4 GHz, afin de rapatrier sur Terre les données collectées par le minisatellite qu’elle équipe. Une troisième antenne, dédiée à la navigation précise, sera commercialisée cette année. Elle acceptera tous les systèmes de positionnement (GPS, Galileo, Glonass et Beidou).

Ambition affichée : devenir le leader de sa catégorie

Anywaves a l’ambition de devenir le leader des antennes miniatures pour constellations de petits satellites. Membre de NewSpace Factory, elle prépare son déploiement à l’international, tout en poursuivant le développement de sa gamme d’antennes. Aussi, la société vient de boucler une levée de fonds de 1,5 M€. Selon les objectifs, son chiffre d’affaires sera porté de 600 000 € à au moins 2 M€ d’ici trois ans, et son effectif de 16 à 25 personnes.

Une entreprise accompagnée par l’Agence AD’OCC

Lauréat d’Occitanie Invest en 2018, Anywaves avait bénéficié dans ce cadre d’un accompagnement à la levée de fonds. Lauréat d’i-Lab 2019 et du concours FinSpace 2019, la société apprécie les services que lui prodigue AD’OCC. « L’aide de l’Agence nous est utile et je peux dire que ses spécialistes sont réellement proactifs : ils comprennent bien les attentes des entreprises », observe Nicolas Capet. Anywaves a également bénéficié d’un accompagnement de Crealia Occitanie et un dossier Readynov est en cours d’instruction au Conseil Régional.

En savoir plus sur le concours Les Inn’Ovations

En savoir plus sur Anywaves

S’informer sur l’accompagnement d’AD’OCC