Zoom sur la table-ronde « Innovation et filières traditionnelles » – 14h-15h

Zoom sur la table-ronde « Innovation et filières traditionnelles » – 14h-15h

Et si repenser votre stratégie et votre modèle économique grâce à l’innovation était le levier dont vous aviez besoin ?

Cette table-ronde, animée par Guillaume MOLLARET, présentera des démarches d’innovation produits / procédés sur des filières traditionnelles et le parcours d’entrepreneurs innovants, les appuis et les freins qu’ils ont rencontrés pour mener à bien ces démarches.

Retrouvez les retours d’expériences inspirants d’entreprises de la région Occitanie qui ont pris le chemin de l’innovation dans leur métier pourtant issues de filières traditionnelles !

C’est en 1993 qu’Hélène Vié a créé sa 1ère entreprise dédiée à la Violette de Toulouse. Passionnée par cette fleur, son idée principale était de créer une véritable filière regroupant les producteurs, industriels et utilisateurs de la Violette. Le but premier était d’initier la Recherche et le Développement autour de la fleur pour améliorer son image auprès des consommateurs. Au fil des années,  une gamme de produits très variés a été élaborée avec une quarantaine d’artisans régionaux français au savoir-faire unique. Des produits comestibles gourmands (confiserie et épicerie fine), des parfums pour le corps et la maison, ou encore des produits cosmétiques autour de la Violette, vendus aussi bien en France qu’à l’étranger. Avec l’intention de continuer à valoriser la violette, la société a lancé un programme de R&D pour mieux connaître la plante et ses vertus. C’est ainsi qu’avec la société Version Organique, ils ont pu développer, après de nombreuses recherches, une gamme de cosmétiques « Jardin confidentiel » à base de violettes de Toulouse.

La famille Carbonare a la lutherie dans la peau et souhaite faire de leur passion de l’excellence. Cette entreprise réalise entre autre du crin synthétique pour archet.

La baisse de qualité du crin de cheval étant récurrente, ils sont remontés à la source, en Mongolie, berceau de l’exploitation du crin de cheval, afin d’en comprendre les causes. Les éleveurs locaux leur ont expliqué que les étés sont de plus en plus secs et les hivers plus neigeux. La flore locale, aliment principal des chevaux, en est grandement impactée ce qui a une conséquence directe sur la qualité du crin. De plus, l’augmentation de la demande a également entrainé certaines dérives. Les producteurs ont dû revoir leurs exigences de sélection à la baisse et certains blanchissent le crin chimiquement ce qui le fragilise considérablement.

Après plusieurs années de recherches, ils ont réussi à obtenir une fibre ayant les mêmes caractéristiques que le crin de cheval de haute qualité. Avec le crin Coruss, de nombreux avantages ont été identifiés. Une grande résistance et une longévité accrue, qui permettra de jouer plusieurs années sans changer de mèche. Le crin Coruss est insensible aux variations hygrométriques, que l’on joue dans un environnement très sec ou très humide et assure un même confort de jeu.

La société Briques Technic Concept fabrique une brique de terre crue compressée issue de l’utilisation de terre d’excavation ou de recyclage. Sa plus grande force réside dans son faible impact environnemental. Cette brique est innovante et conjugue modernisme et tradition, tout en offrant des caractéristiques thermiques, acoustiques et hydriques inégalées. Utiliser la terre crue est un choix empreint de bon sens, tant constructif qu’humain et le patrimoine bicentenaire atteste de ses lettres de noblesse. L’utilisation grandissante de ce matériau est le point de conjonction entre la transition énergétique et le bien être de tous. Quand fabrication responsable, matériau durable et bienfaits pour notre santé riment avec innovation, dans le Tarn.

François Isambert a repris en 2008 la Pisciculture de La Fajolle, située au cœur des Pyrénées cathares, à 1150 m d’altitude, en Haute-vallée de l’Aude. C’est sur cette exploitation à taille humaine, labellisée AB depuis 2001, qu’il a imaginé puis concrétisé ce projet totalement inédit : produire les premières conserves de petits poissons à l’huile labellisées AB. Un produit qui soit aussi novateur gustativement qu’irréprochable écologiquement… Plusieurs années ont été nécessaires pour maîtriser parfaitement le cycle d’élevage des poissons, élaborer les recettes, tester les procédés de fabrication et de conservation, réaliser les premières transformations enfin, lancer, au printemps 2019, les conserves La Truitelle. Finesse de chair, texture fondante, équilibre des saveurs sont au menu. Avec des surprises dans les mariages : on trouve des truitelles parfumées au wasabi, au combava ou encore au poivre sauvage de Madagascar. C’est cette dernière qui a reçu le Trophée d’Or de l’Innovation Produits Bio.